Faire réparer l’écran d’un iPhone va devenir plus facile

D’ici la fin de l’année 2017, les consommateurs ayant besoin de faire changer l’écran de leur iPhone pourront le confier à l’un des 400 centres de réparation tiers validés par Apple

dans 25 pays, a indiqué l’entreprise à l’agence de presse Reuters.

Ce changement serait un tournant majeur pour la marque à la pomme. Jusqu’à présent, la machine servant à réaliser cette réparation ainsi que le calibrage du smartphone et plusieurs autres opérations, l’Horizon Machine, était jalousement gardée à l’abri des regards par la firme de Cupertino. Elle en avait réservé l’utilisation à 500 Apple stores et centres de réparation de la marque.

512pixels.net – L’Horizon Machine.

Une réponse au « droit à la réparation » ?

Cette ouverture est-elle liée au fait que plusieurs Etats américains ont lancé des projets de loi pour le « droit à la réparation » qui visent à forcer les industriels à commercialiser des pièces de rechange auprès du grand public et les guides de réparation idoines ? Apple a assuré que non. « Nous avons décidé d’étendre notre réseau », a expliqué à Reuters le directeur des opérations de services de la marque, Brian Naumann, car le délai pour une réparation avait sérieusement augmenté.

Un programme pilote lancé il y a un an a permis à des réparateurs de différentes villes, dont Londres et Shanghaï, de profiter de ces machines. Le planning est désormais de déployer l’Horizon Machine auprès de 200 réparateurs dans les prochains mois, dont des magasins Best Buy, l’équivalent de Darty, aux Etats-Unis. Parmi les premiers à être servis se trouveront aussi des professionnels installés dans des pays où la marque n’a pas de boutiques comme la Norvège ou la Colombie.

Une réparation de haute qualité

A ce jour, Apple a vendu plus d’un milliard d’iPhone et nombre de consommateurs se sont tournés vers des réparateurs non agréés lorsque l’écran de leur smartphone a subi des dommages sans avoir à s’en plaindre. Mais Apple précise que seule l’Horizon Machine permet d’effectuer une réparation de qualité lorsque les dégâts sur le smartphone vont au-delà d’une simple fissure de la vitre. Lorsque le capteur d’empreintes est touché par exemple, elle seule peut se connecter au « cerveau » du smartphone pour lui indiquer d’appairer le nouveau capteur.

« Nous concevons une expérience client qui dépasse ce que nos concurrents essayent de faire, a conclu le dirigeant. Nous nous efforçons de faire de même une fois que le consommateur a acheté un produit. »

Source :
Reuters