MWC 2018 : Alcatel présente six smartphones sans bords à moins de 250 euros

Wiko a un nouveau concurrent de taille. Sur le terrain des smartphones bon marché, l’ex-fabricant français – désormais totalement chinois – doit faire face à l’ex-marque française – chinoise elle aussi.

Propriété de TCL, Alcatel repense son offre de smartphones en sortant six nouvelles références, toutes équipées d’un écran au format 18:9 et vendues sous la barre des 250 euros. Après une année marquée par des sorties plus ou moins douteuses, Alcatel présente une gamme plus lisible, divisée en trois « séries ». Tous les modèles sortiront entre le mois de mars et le mois de mai.

Alcatel – L’Alcatel 5

Série 5 : double capteur photo en façade

  • Alcatel 5 : 229,99 euros – sortie début mars

Le principal ambassadeur du renouveau de la marque est l’Alcatel 5, qui s’illustre par un design soigné et par un écran de 5,7 pouces qui s’étend sur toute la partie inférieure. Il bénéficie en outre d’un double module caméra en façade, avec un objectif classique (13 Mpix, f/2.0) et un objectif très grand angle à 120 degrés (5 Mpix). Ce dernier permet de prendre des selfies de groupe avec plus de confort. Pour compléter le capteur d’empreintes digitales (au dos), l’Alcatel 5 intègre également une fonction de reconnaissance faciale.

L
Alcatel – L’Alcatel 5

A moins de 230 euros, l’Alcatel 5 a droit à une fiche technique modeste, avec un processeur MediaTek 6750 cadencé à 1,5 GHz, un module caméra principal de 12 Mpix (f/2.2), 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage extensible en microSD. Il profite tout de même d’un port USB Type-C pour charger sa batterie de 3000 mAh. En revanche, les utilisateurs devront se satisfaire d’Android Nougat, alors que l’immense majorité des smartphones sortent aujourd’hui sous Android Oreo.

Série 3 : l’élégance accessible

  • Alcatel 3 : 149,99 euros – sortie mi-avril
  • Alcatel 3X : 179,99 euros – sortie fin avril
  • Alcatel 3V : 189,99 euros – sortie début mars

Alcatel présente trois smartphones issus de la série 3, baptisés Alcatel 3, Alcatel 3X et Alcatel 3V. Leurs finitions brillantes rappellent notamment des smartphones comme le HTC U11+. Vendu moins de 150 euros, le premier est équipé d’un écran de 5,5 pouces, d’un module caméra principal de 13 Mpix et d’un capteur en façade de 5 Mpix. Son processeur MediaTek 6739 est cadencé à 1,28 GHz et associé à 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage.

L
Alcatel – L’Alcatel 3

Equipé du même processeur (avec 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage), l’Alcatel 3X se distingue par un écran de 5,7 pouces et par un second module caméra très grand angle à l’arrière – identique au second capteur de façade de l’Alcatel 5. L’Alcatel 3V voit encore plus grand avec une dalle de 6 pouces bénéficiant d’une définition 2K (2160 x 1080 pixels). Il est équipé du processeur MediaTek 8735 cadencé à 1,45 GHz, avec 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. A l’arrière, le capteur principal (12 Mpix) est associé à un second capteur de 2 Mpix qui permet d’obtenir un flou d’arrière-plan en mode portrait.

Série 1 : le minimum à moins de 100 euros

  • Alcatel 1C : 89,99 euros, sortie courant mai
  • Alcatel 1X : 99,99 euros, sortie fin mars

Pour compléter sa gamme, le fabricant lance l’Alcatel 1C, un mobile 3G équipé d’un processeur cadencé à 1,3 GHz, associé à 1 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage. Il sera lancé sous Android Nougat, à l’inverse de l’Alcatel 1X qui sera l’un des premiers mobiles à profiter d’Android Go, l’OS dérivé d’Android Oreo et dédié aux configurations les plus modestes. Mis à part cette différence logicielle et sa compatibilité 4G, sa fiche technique est identique à celle de l’Alcatel 1C. Un sérieux concurrent pour Wiko, mais aussi pour Archos qui vient d’annoncer le Core 55S, vendu au même prix.

L
Alcatel – L’Alcatel 1X