MWC 2018 : on a essayé les Sony Xperia XZ2 et XZ2 Compact

Sony fait sa (mini) révolution mobile. Le constructeur japonais a officialisé sur le Mobile World Congress le nouveau design de ses smartphones Xperia. Fini le capteur d’empreintes sur la tranche du

produit, il passe désormais au dos de l’appareil, plutôt bien placé au milieu. Ce dernier prend une forme bombée pour mieux épouser la forme de la main.

Il est vrai qu’à l’usage, les XZ2 et XZ2 Compact sont très agréables à utiliser, sans arrêtes anguleuses, c’est un vrai plaisir de les manipuler. Attention toutefois aux traces de doigts sur le dos en verre poli du grand modèle de 5,7 pouces. Ceux qui ont horreur de ça préfèreront la version compact de 5 pouces : son dos est en verre dépoli et donc insensible au empreintes digitales en tous genres.

Ecrans 18:9, mais pas tout à fait bord-à-bord

JSZ/01net.com – Si leurs écrans sont bel et bien 18:9, on peut difficilement qualifier les XZ2 de “borderless”.

L’autre nouveauté vient des écrans 18:9 Full HD+ de 1 080 x 2 160 pixels. Sony est la dernière grande marque de smartphones à y passer enfin. Etonnant, car avec son capteur d’empreintes digitales sur la tranche, il n’avait pas à se creuser la tête pour savoir où le placer… contrairement à tous ses concurrents qui l’avaient historiquement disposé en façade.

Sony en profite pour compléter ce grand écran par une innovation qui veut renforcer son aspect immersif : le Dynamic Vibration System (DVS). Celui-ci accompagne n’importe quelle vidéo (fichier natif et depuis YouTube, Netflix ou un autre service de streaming) de vibrations correspondantes aux sons émis.

Dans un film d’action, une explosion sera donc soulignée par une vibration intense fournie par un vibreur qui ressemble au Taptic Engine de l’iPhone. Le système est amusant à la première utilisation, mais reste à voir si à l’usage il ne sera pas un peu fatigant avec un smartphone constamment en main.

Vers un renouveau de la photo ?

JSZ/01net.com – La version 5,7 pouces du XZ2 va adorer vos traces de doigts.

Sony veut également montrer qui est le patron en matière de photo et de vidéo. Alors que Samsung annonce une fonctionnalité de ralenti à 960 images par seconde, Sony rappelle qu’il le propose dans ses gammes depuis un an. Il se réserve même une nouveauté : améliorer la fonctionnalité en la passant à la définition Full HD. Toujours coté captation, Sony revendique être la première marque à proposer la 4K HDR sur un smartphone. Une fonctionnalité qui colle bien entendu aux performances de ses téléviseurs. Un moyen d’entretenir l’écosystème de Sony concernant l’imagerie.

En photo, Sony est forcément très attendu : la marque fournit l’essentiel des capteurs de ses concurrents sans jamais réussir à les égaler. Les choses pourraient désormais changer, le capteur de 19 mégapixels a été l’objet de toutes les attentions entre Sony et Qualcomm pour que son traitement d’image soit parfaitement optimisé au Snapdragon 845 que les les XZ2 embarquent. On attend de tester ça dans de bonnes conditions pour savoir si Sony rattrape enfin son retard.

Le double module caméra… pas encore pour tout de suite

JSZ/01net.com – Le dos en verre dépoli du XZ2 Compact est très réussi.

Hideyuki Furumi, président de Sony Mobile, n’a d’ailleurs pas hésité à attiser notre curiosité à la fin de la conférence en montrant un double objectif photo qui devrait enfin équiper les prochains Xperia. D’après le dirigeant, l’accent sera mis sur l’amélioration de la sensibilité, qui montera à 51 200 ISO en photo et 12 800 ISO en vidéo. A titre de comparaison ces nouveaux XZ2 affichent 12 800 et 4 000 ISO en photo et vidéo.

Les Xperia XZ2 et XZ2 Compact seront disponibles dès le mois d’avril aux prix respectifs de 799 et 599 euros. Des tarifs finalement contenus face à l’inflation qu’affiche la concurrence (le Samsung Galaxy S9 est par exemple 60 euros plus cher).